13 juin 2013

S'aimer soi-même pour mieux aimer les autres


La plupart des gens n'aime pas la personne qu'ils sont. Soit ils n'aiment pas leur physique, soit leur intelligence, soit leur style de vie, etc. 

Combien d'entre nous ne se disent pas au moins une fois par jour que l'on est pas capable de réaliser telle ou telle chose? Se sous-estimer est une manifestation du manque d'amour de soi.
Se sous-estimer c'est aussi se comparer aux filles dans les magazine et se dire "mais pourquoi ne suis-je pas comme elles?", être incapable de prendre des décisions car nous pensons ne pas être en mesure de faire les bons choix, se dire que si notre relation amoureuse est un échec c'est parce que nous ne valons rien.

Pourtant nous avons un jour été parfait. Lorsque nous étions bébé. Les bébés savent qu'ils sont parfaits, ils sont le centre du monde. Ils n'ont pas peur de dire lorsqu'ils sont en colère, ni quand ils sont heureux. Avez-vous déjà remarqué le sourire d'un bébé? Qu'y a-t-il de plus sincère? Le sourire d'un bébé illumine la pièce d'un amour infini. Les bébés aiment tout chez eux, chaque partie de leur corps et même ce qui se trouve dans leur lange! Nous avons été comme ça. Il y a bien longtemps, nous nous sommes aimés, nous avons aimé chaque parcelle de notre corps.

Et puis, un jour, nous avons commencé à écouter les adultes autour de nous. Ces adultes qui ont commencé à nous faire des reproches, à nous dire que nous n'étions pas assez ceci ou trop cela. Peu à peu nous avons perdu de notre superbe. Nous avons commencé à nous aimer de moins en moins.

Combien d'entre nous sont capables de se regarder dans un miroir, de se regarder dans les yeux et de se dire "je t'aime et je t'accepte tel que tu es"?

La majorité d'entre nous se regarde dans le miroir pour se critiquer. "Pfff c'est quoi ces bourrelets", "Merde encore un bouton", "J'en ai marre de ces seins qui pendent", etc, etc, etc.

Comment peut-on aimer les autres si on ne s'aime pas soi-même?

Pourquoi la plupart des gens n'arrive pas à s'aimer?

La question à se poser c'est qu'a-t-on pu nous dire dans notre enfance pour que, adulte, nous manquons d'amour pour nous-même? Quelles critiques nos parents, nos amis, nos voisins nous ont-ils faites?

Je crois que cela peut être un bon exercice que de noter sur une feuille toutes les critiques que nous avons eues dans notre enfance, toutes ces choses qu'on nous a dites et qui nous ont fait du mal.
Une fois cela effectué, nous pouvons choisir de pardonner à ces personnes de nous avoir fait du mal. Cela étant fait, décidons que ce qui a été dit n'est pas ce que nous sommes vraiment. Cela s'appelle un nettoyage mental. Débarrassons-nous de ces pensées négatives envers nous.

Papa: "Tu fous rien à l'école, tu n'arriveras jamais à rien."
C'est qu'IL pensait. Et moi je pense quoi? JE suis capable!

Maman: "Tu ne sais pas t'habiller, c'est quoi ce pantalon?"
C'est ce qu'ELLE pense. Et moi je pense quoi? Bien sûr que je sais m'habiller, moi je ME plais dans CES vêtements.

Ça ne sert à rien d'en vouloir à ses parents car la rancœur n'aide pas à avancer dans la vie, bien au contraire. Mais une fois que l'on prend conscience de la source de notre désamour de soi, on peut changer nos pensées négatives. Le passé est le passé, on ne peut pas le changer. En revanche, on peut choisir à présent de nous aimer et arrêter de nous critiquer.

En tant que parent, on tente d'éduquer nos petits avec les valeurs qui sont les nôtres. Des valeurs qui viennent de nos propres parents. Nos enfants vont grandir avec les bases que nous allons leur donner en tant que parents. Alors, apprenons leur à s'aimer! Les critiques physiques ne sont pas nécessaires à leur développement. Franchement pas. Poussons les à s'aimer physiquement et intellectuellement. Ne reproduisons pas ce que nos parents ont fait avec nous. Il ne faut cependant pas leur en vouloir, nos parents ont fait du mieux qu'ils ont pu avec ce qu'ils connaissaient. 

Il faut se dire que nous pouvons faire encore mieux qu'eux pour nos enfants et pour nous-même. Aimons-nous nous-même et apprenons à nos enfants à s'aimer.

Toute jeune maman, je me pose beaucoup de questions sur l'éducation de ma fille. Cela m'amène à ce genre de réflexion et j'espère ne pas être trop confuse dans ma pensée.

En tout cas, aujourd'hui j'ai décidé de changer ma pensée. Je me regarde et je me dis que je m'aime. Oui, j'aime celle que je suis, telle que je suis! 
Et toi, est-ce que tu t'aimes?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésite pas à me laisser un p'tit mot, ça me fera plaisir ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...