7 juil. 2013

L'endométriose, cette sale bique!


L'endométriose est la première cause d'infertilité chez la femme. Si je vous en parle aujourd'hui, c'est car j'en ai été atteinte et j'ai dû subir 2 opérations pour m'en débarrasser. Mais je vous en parle surtout  pour redonner espoir aux femmes ayant cette maladie. Oui, on peut avoir un bébé naturellement même avec des antécédents d'endométriose! Minifée a été créée sans l'aide de la médecine, donc oui c'est possible!

L'endométriose c'est quoi cette sale bêbête?


Au lieu de vous donner une belle définition médicale qu'on peut trouver sur internet, je vais vous expliquer en gros avec mes mots de quoi il s'agit. L'endométriose, ce sont des petits kystes qui viennent élire domicile un peu partout sur ton appareil génital: l'utérus, les trompes, mais aussi la vessie, les uretères et même le rein. Ces kystes apparaissent suite aux menstruations et s'aggravent à chaque fois que les règles ont lieu. Voilà EN GROS.

Comment je sais que j'ai de l'endométriose?


Bon là, cela varie d'une personne à l'autre. Vu qu'il s'agit de parler de mon expérience, je vais vous donner les symptômes qui m'ont mis la puce à l'oreille.

- les règles très très douloureuses (incapable de bouger pendant 2 jours et pleurer à chaque fois que j'allais aux toilettes, oui oui à ce point-là!).
- l'infertilité.
- les infections vaginales à répétition (genre tous les 2 mois).
- les cystites à répétition (tous les mois).
- l'hérédité. Ce n'est pas d'office mais si ta mère et ta grand-mère ont eu cette maladie, reste vigilante. Dans mon cas, l'endométriose vient de là.

Comment on s'en débarrasse?


Par laparoscopie. La chirurgien fait 3 petits trous dans le ventre et 1 trou dans le nombril (4 en tout car il y a une caméra qui doit passer et un drain). Donc, le but de l'opération c'est de "bruler" les kystes. Ce n'est donc pas une opération "grave" mais cela peut être fastidieux pour le chirurgien selon que l'on ait beaucoup ou pas de kystes.
Pour ma part, j'en étais remplie lors de ma première opération. J'en avais sur les ovaires, l'utérus, la vessie et les uretères. Cela montait progressivement au rein (et là j'aurais moins rigolé). Dans mon malheur, j'ai eu la chance que mes trompes ne soient pas touchées, ce qui, j'en suis persuadée, m'a permis de faire un enfant naturellement.

Pour la deuxième opération, c'était principalement sur les ovaires que se situaient les kystes, ils avaient en fait "repoussés" suite à l'arrêt de ma pilule car envie de bébé.

Et sinon y a un traitement à prendre?


Oui. En fait, vu que ce sont les règles qui provoquent les kystes, il faut tout simplement arrêter les règles. Pour ce faire, j'ai dû prendre une pilule à base de progestérone en continu et je n'ai plus eu de règles pendant 3 ans (Primolut pour celles qui veulent savoir).
Tout de suite après l'opération, vous avez aussi droit à des piqûres de Zoladex. Il s'agit en fait de se mettre en ménopause artificielle. Evidemment, vous avez aussi droit à tous les effets secondaires à la ménopause ^^ Cela dure 3 mois, 1 piqûre tous les 28 jours. Il faut savoir que ces piqûres se font dans le ventre, il s'agit d'une petite capsule que le médecin injecte à l'aide d'un dispositif. Et oui, ça fait mal. Mais bon, faut ce qui faut...

Quels sont les examens à réaliser?


- Une échographie vaginale: mais là attention car on ne voit pas toujours les kystes! Pour vous dire, j'en étais remplie et aucun des 2 gynéco que j'ai été voir pour mes douleurs n'a été foutu de faire mon diagnostic.

- Une IRM: seul moyen de voir les kystes correctement et encore. Chez moi, on n'avait pas tout vu d'où la surprise du chirurgien lors de la première opération.

- Une prise de sang: pour diagnostiquer le marqueur cancéreux afin de s'assurer qu'il n'y a pas anguille sous roche.

Et le bébé là-dedans?


J'ai été opérée en septembre 2011. J'ai eu 3 mois de ménopause et ensuite les essais bébé ont pu commencer. Les médecins ne m'ont rien donné pour booster mes ovaires. Ils me laissaient un an pour y arriver naturellement. Je suis tombée enceinte au bout de 7 mois.
Donc, pour celles qui sont atteintes de cette maladie, sachez qu'on peut y arriver naturellement. Mon cas était "grave", j'ai subi 2 opérations et pourtant j'ai réussi! J'y ai cru plus que tout, je me suis persuadée que j'allais y arriver et bingo!

Est-ce que ça peut revenir?


Malheureusement oui. Pour beaucoup de femmes, le fait de concevoir un bébé permet à l'endométriose de ne plus revenir. Disons que la grossesse est un bon traitement. Il n'empêche que ce n'est pas d'office. Certaines femmes voient leur endométriose refaire apparition après la conception de leur enfant. Les gynéco conseillent donc de reprendre un traitement hormonal en vue d'arrêter les règles après la grossesse et jusqu'au désir d'un second enfant si désir il y a. Dans mon cas, ma gynéco m'a conseillé le stérilet Mirena à base de progestérone car, avec ce stérilet, les règles sont quasiment inexistantes. Sinon, il y a aussi des pilules pour stopper les règles pour celles qui ne veulent pas de stérilet. Perso, je n'ai opté pour aucune de ces options. Je ne veux plus polluer mon corps avec des hormones, du coup j'ai opté pour le stérilet simple en cuivre. J'ai aussi réalisé un travail "spirituel" pour arrêter la progression de cette maladie qui réapparaissait à chaque nouvelle génération de femmes car je suis persuadée que les maladies prennent leur source dans le psychique.


Voilà, en gros, pour mon expérience. Si vous avez des questions ou envie de partager votre propre expérience, n'hésitez pas à réagir en commentaire. J'espère que mon témoignage pourra aider des femmes atteintes de cette maladie et leur redonner espoir.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésite pas à me laisser un p'tit mot, ça me fera plaisir ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...