16 janv. 2014

La nuit au pays des Fées


Il fut un temps où une minifée faisait ses nuits. La journée, elle remplissait son petit ventre du bon lait de sa mamanfée et, la nuit, plongeait au pays des rêves. De beaux rêves jamais perturbés et qui duraient parfois 12 heures pour le plus grand plaisir de ses parentsfées.

Et puis, un jour d'été, la mamanfée a repris le chemin du travail. Ce chemin était loin d'être parsemé de fleurs, il n'y avait pas non plus de licornes et les ailes de la mamanfée ne fonctionnaient plus comme jadis.

Minifée, déstabilisée par cette longue absence, affamée car privée de la mamelle nourricière, s'est mise à combler son manque de plaisir lacté, la nuit. Adieu les nuits complètes, Morphée s'en était allé. Une minifée, ça se réveille 3 fois par nuit pour ingurgiter son comptant de liquide blanc. Mamanfée espérait qu'au fil des mois ce besoin de lait irait décroissant. Mais! c'était sans compter le plaisir de téter, le besoin de câlins, de chaleur féerique. Ce que minifée ne pouvait avoir le jour, elle le prenait la nuit au grand dam de ses parents.

Mamanfée est patiente, elle sait que c'est temporaire, elle comprend qu'il faut combler les manques de son bébé. Chez les Fées, on ne laisse pas pleurer. On sait qu'une minifée heureuse aura plus de facilités à prendre son envol quand ses ailes seront déployées.

Une minifée, ça a besoin de bon lait chaud et de bras tendres qui sentent bon la maman et il n'y a que mamanfée pour lui prodiguer cela.

... et je continuerai de lui donner tout cela, aussi longtemps qu'elle le réclamera. C'est mon rôle, le plus merveilleux au monde!





Qui m'aime me suive:









2 commentaires:

  1. Une situation pas évidente, mais effectivement Mamanfée manque à sa petite fée chérie... :)
    Bon courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) je patiente, ça ira mieux plus tard ^^

      Supprimer

N'hésite pas à me laisser un p'tit mot, ça me fera plaisir ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...